Le mystère de la porte

Mon arrière-grand-père, David Bloch était vendeur de tissus à Colmar en Alsace, alors territoire allemand depuis 1870.

En 14-18, il avait combattu dans les forces allemandes en tant que caporal et à la fin de la guerre, avait été démobilisé et était devenu français.

Il eut ensuite deux fils Robert, et Jean, mon grand-père. Pendant la guerre 39-45, les troupes allemandes envahirent Colmar, et commencèrent à défoncer les portes des maisons rue Stanislas, là où ils vivaient.

Les soldats approchaient de la porte de leur maison et même à frapper dessus quand un officier cria “Non, pas celle-ci !” et à ce moment-là, les soldats repartirent.

Personne n’a jamais su pourquoi cet officier allemand était intervenu.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *