Ça roule

Quand j’étais petite vers deux ou trois ans, je pense, nous habitions une maison avec des escaliers. J’aimais beaucoup m’y rouler et mes parents avaient décidé de placer une barrière de protection pour que je ne recommence plus.

Un jour, ma sœur m’a vu triste derrière la barrière. Elle n’a pas pu résister à ma tête de chien battu. Elle a ouvert la barrière, j’étais super contente ! Sans hésiter je me suis tout de suite lancée et j’ai dégringolé les marches. Quand j’ai atterri, je me suis mise à rire au grand soulagement de mes parents.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *