Un combattant

Mon grand-père était berbère chaoui. Il était venu chercher du travail en France entre les deux guerres et récoltait des betteraves dans le nord de la France. Après quelques années passées là-bas, il est rentré chez lui et c’est en Algérie qu’il s’est retrouvé impliqué dans la seconde guerre mondiale en rejoignant les Forces Françaises Libres. Il a fait la campagne d’Italie, puis à continuer à se battre jusqu’en Allemagne.

De retour au pays, c’est au FLN qu’il s’est engagé cette fois-ci mais il est resté en même temps un fervent gaulliste ! Il est reparti travailler à La Ciotat après l’indépendance et a fondé une famille. Les conditions de vie étaient très dures, il a élevé ses enfants d’une main de fer et ne plaisantait pas avec les résultats scolaires. Mon père est devenu ingénieur, un de mes oncles, directeur d’in institut culturel. Pas si mal comme promotion sociale.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *