Terrain miné

Deux de mes arrière-grands-parents étaient tous deux originaires des Cévennes, l’un était protestant, l’autre catholique. Pendant la seconde guerre mondiale, ce dernier dirigeait une mine de charbon à la Grand’Combe, à côté d’Alès et la production avait été réquisitionnée par les Allemands. La Résistance communiste locale lui demandait de fermer la mine pour ne pas aider l’occupant, mais il prétextait vouloir défendre ses employés et continuait de faire tourner son entreprise.

Pendant ce temps, mon autre arrière-grand-père avait un rôle très actif dans la Résistance.

A la Libération, il parvint à sauver la mise du directeur de la mine pour la simple et bonne raison que leurs enfants, mes grands-parents, étaient fiancés. Cela n’a pas dû être facile, car j’ai appris par la suite et malgré le secret bien gardé, qu’il avait été pétainiste et sans doute impliqué dans la collaboration, mais au final, c’est l’amour qui l’a sauvé.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *